Sommeil et 2ème trimestre de grossesse

Le deuxième trimestre de grossesse (14 semaines de grossesse à 26 semaines de grossesse) est une période plus propice au sommeil, même si le ventre s’arrondit beaucoup les hormones sont moins présentes et leurs impacts sur l’énergie aussi.

Par Laetitia Diététitienne

Généralités


Le deuxième trimestre de grossesse (14 semaines de grossesse à 26 semaines de grossesse) est une période plus propice au sommeil, même si le ventre s’arrondit beaucoup les hormones sont moins présentes et leurs impacts sur l’énergie aussi. De façon générale, le tonus est plus important même si des petits désagréments peuvent apparaitre surtout en fin de trimestre (reflux, problèmes circulatoires…)


Sommeil et deuxième trimestre de grossesse


Le deuxième trimestre de grossesse est le moment idéal pour faire le plein de sommeil avant d’attaquer la dernière ligne droite du troisième trimestre de grossesse.


Le deuxième trimestre de grossesse est une période où il y a un regain d’énergie et où la femme enceinte est épanouie.


Cependant, quelques petits maux de grossesse peuvent apparaitre pendant les semaines de grossesse du deuxième trimestre et engendrer des troubles du sommeil plus ou moins forts :


  • Les troubles veineux et de la circulation : qui provoquent chez certaines femmes des impatiences et le syndrome des jambes sans repos. Ces troubles circulatoires perturbent le sommeil et nécessitent une prise en charge médicale, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

  • Les reflux gastro-œsophagiens : l’utérus étant de plus en plus important il va comprimer l’estomac et provoquer fréquemment des reflux. Pour les limiter il est préférable de dormir surélevé en position presque assise ce qui défavorise en rien un bon sommeil !

  • Les cauchemars : pendant ces 14 semaines de grossesse, les nuits sont souvent parsemées de cauchemars qui peuvent perturber la qualité du sommeil.

Conseils


Pour réduire les troubles du sommeil du deuxième trimestre :


  • Traiter les reflux : côté nutrition et régime il faut éviter les repas copieux, trop gras, les épices et les aliments acides (citron, tomates…), côté médical : demander conseil à votre médecin et/ou sage-femme qui vous prescriront le traitement adéquat à votre problématique et compatible avec votre grossesse (pas d’automédication !).

  • Pour les troubles veineux : surélever légèrement votre lit pour favoriser le retour veineux, faire une petite marche de 30 minutes et limiter la prise de poids avec une nutrition et un régime adapté. Demander conseils à son médecin ou sa sage-femme pour tous compléments ou prescription de veinotoniques.

  • Pour favoriser le sommeil et réduire l’inconfort du ventre et de la circulation : s’allonger sur le côté, les genoux et les hanches fléchis placer un oreiller ou un coussin d’allaitement (ou de grossesse) entre vos genoux.

  • Penser aux siestes et aux micros siestes qui favorisent la récupération.

  • Penser à la relaxation et à la respiration qui favorise l’endormissement.

Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation