Minceur
Questions/Réponses

Oui, le régime protéiné est dangereux pour la santé pour trois raisons majeures :

  • Le régime protéiné abime les reins : en effet, les protéines vont être dégradées en petites molécules qui vont être « filtrées » par les reins, si le nombre de molécules est trop élevé (ce qui est le cas dans les régimes protéinés), elles vont endommager les reins et si ce régime est poursuivi sur le long terme cela peut aboutir à une insuffisance rénale voir la mise sous dialyse.

  • Le régime protéiné abime le muscle cardiaque : comme la perte de poids dans le régime protéiné est très rapide, il y a une fonte musculaire et le cœur est un muscle !

  • Le régime protéiné augmente les risques de cancer digestif : en effet c’est un régime qui constipe et la stagnation des matières fécales liés à cet effet secondaire ainsi que la surconsommation de protéines et des nitrites de la charcuterie comme le jambon conduit à une augmentation de la prévalence des cancers digestifs.

Les produits allégés ne sont pas des alliés des régimes minceur, on constate que la majorité des personnes les achètent et en mangent le double en imaginant qu'ils ne font pas grossir. Or, aucun produit ne fait pas grossir sauf l'eau, tout est une question de quantité.

 

Il est préférable de manger un vrai produit comme un vrai yaourt ou un vrai morceau de fromage car ils sont moins chers, bien plus gouteux, et procurent surtout beaucoup plus plaisir. Le plaisir est un élément essentiel dans une perte de poids, si les aliments ingérés ne sont pas appréciés il y aura une reprise de poids systématique. Faites donc le choix d'un vrai produit qui satisfera votre ventre, votre esprit, votre portefeuille et votre balance.

Il est interdit d'interdire, en effet l'interdiction provoque toujours la transgression et les compulsions alimentaires qui en découlent. Si on s’interdit le droit de se faire plaisir on craque, s’en suit de la culpabilité, avec souvent comme résultat une augmentation de sa consommation plus que de raison et sans plaisir: un processus psychologique qui s’apparente à un cercle vicieux !

 

D’où il faut s'autoriser des extras lors d'une perte de poids (le nombre est fonction des objectifs que l'on fixe avec son coach minceur et de ses propres possibilités).

Oui, le régime restrictif fait grossir sur le long terme, c’est ce que l'on appelle l'effet yoyo . Les régimes restrictifs ou rapides comme le régime protéiné, la soupe aux choux, le régime très basses calories...vont conduire votre corps à diminuer son métabolisme de base (c'est à dire baisser sa dépense énergétique). Après un certain temps on ne tient plus le choc : c'est la « restriction cognitive », à force de tout s’interdire et de se torturer on craque et on retourne à une alimentation « normale » avec des compulsions en plus ! Et comme le corps est au ralenti il y une reprise de poids avec la «  TVA en plus ! » C'est l'effet YOYO : vouloir maigrir très vite, c’est courir à l’échec car on ne tient pas longtemps et on reprend le poids perdu et même plus. Les régimes restrictifs font grossir sur le long terme, il est préférable de perdre du poids doucement sans frustration et surtout définitivement. Une nutrition adaptée est la seule solution minceur pour une perte de poids et le maintien du poids idéal.

Il y a une inégalité entre la femme et l'homme mais aussi des facteurs individuels qui vont jouer sur la vitesse de perte du poids plus ou moins vite ou lentement. De plus, l'âge est aussi un facteur important sur la perte de poids, plus rapide à 20ans qu'à 50ans. D'autres facteurs influencent la perte de poids : les troubles hormonaux, la ménopause, l'arrêt du tabac, le niveau d’activité...

 

La moyenne raisonnable pour avoir une perte de poids définitive et sans carences pour la santé est de 2 à 4 kilos par mois pour les femmes et de 3 à 6 kilos pour les hommes. Prenons l'exemple de 3Kilos par mois, cela correspond à 36 à la fin de l'année ! Alors ne vous lancez pas dans un régime restrictif, laissez votre coach minceur vous accompagnez tout au long de votre perte de poids, pour un résultat efficace et durable et sans aucun impact sur votre santé mentale et physique.

Non , en nutrition le pain ne fait pas grossir s’il est consommé en quantité raisonnable et adapté à son activité. C'est surtout ce qui est mis sur le pain qui fait grossir comme une grande quantité de graisse ou de sucre. Le seul pain qui doit être mangé avec parcimonie c'est le pain de mie qui est riche en graisse et en sucre.

 

De plus, en nutrition le pain est un sucre lent, il va donc permettre de ne pas avoir faim et d'éviter les grignotages entre les repas qui favorise et cause souvent la prise de poids. Plus le pain est complet, plus il a un effet satiété important, il est donc intéressant de varier les pains : complet, aux céréales, au son ou tradition par exemple.

 

Le pain n'est donc pas un ennemi de la perte de poids, du régime minceur et du maintien du poids idéal, la quantité doit juste est calculé par rapport à votre profil minceur.


L'huile d'olive est effectivement très bonne pour la santé et le système cardiovasculaire, mais elle fait grossir de la même façon que les autres huiles ! Une cuillère à soupe d'huile et/ou d'huile d'olive représente 90Kcal (sachant que les besoins moyens d'une femme sont de 1800 à 2000kcal/jour et les hommes 2500Kcal/jour). Une consommation modérée doit donc être un impératif pour allier plaisir santé et régime minceur ! La quantité d'huile journalière doit être calculée en fonction de votre âge, sexe, activité et profil minceur, afin de combiner la perte de poids et la santé.

Non, sauté un repas n'est pas bénéfique pour une perte de poids ou un régume minceur; en effet, quand on saute un repas, le repas suivant est stocké sous forme de graisse. Le corps est « programmé » pour se mettre en mode "réserve" quand on saute un repas, pour le corps c'est une façon de s'adapter au cas où il manque de nourriture.

 

Il est indispensable d'apprendre à reconnaître la faim, de prendre son temps et d’apprécier le contenu de votre assiette. On conseille de façon générale (sauf certaine pathologie et besoins spécifiques) trois repas par jour : petit déjeuner, déjeuner et dîner ; et on y ajoute une collation à prendre en cas de petit creux. Votre coach minceur adaptera votre régime minceur et votre perte de poids à vos besoins et  vos envies, en effet, chaque personne est unique et le régime minceur doit s'adapter à vous !

Pour nombre de candidats à la perte de poids, le régime minceur rime couramment avec souffrance et surtout avec sensation de faim ! Pour éviter la faim lors d’un régime minceur il faut un plan alimentaire adapté et personnalisé au profil de chacun (âge, sexe, activité, pathologies, rythme de vie et goûts alimentaires). De plus, il faut réapprendre à manger :

  • Il faut s’asseoir.

  • Apprécier ce que l'on a dans son assiette.

  • Mastiquer et prendre son temps : l'effet satiété arrive 20 minutes après la première bouchée.

  • Eviter de regarder la télévision en mangeant, elle capte l'attention et la détourne de que l'on est en train de manger.

En nutrition l'eau est une boisson indispensable à la santé, la quantité varie en fonction des déperditions d'eau dans la journée. En effet en cas de fièvre, de forte transpiration, de grosse chaleur, de sport...le volume d 'eau doit être augmenté pour compenser la déperdition. L'eau ne fait pas mincir, il est donc inutile d’en boire des litres pour perdre du poids, au risque de fatiguer les reins.

 

Une astuce, vérifier la couleur de vos urines le soir, si elles sont claires c’est que vous avez assez bu !

 

Pour rendre plus agréable une perte de poids ou le maintien du poids idéal, il est intéressant de varier les liquides : thé, thé glacé, tisanes, verveine, décaféiné, café, eau citronnée ou eau gazeuse...

Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation