Nutrition avant grossesse

Avant de débuter une grossesse il est important d’avoir une nutrition et un régime alimentaire approprié à votre future maternité sans carences ni fatigue.

Par Lisa Diététicienne

Généralités


Avant de commencer une grossesse, il est important d’avoir une nutrition et un régime alimentaire approprié à votre future maternité sans carences ni fatigue. Plusieurs éléments sont importants pour mettre toutes les chances de votre coté afin d’optimiser le déroulement de votre grossesse : acides foliques, calcium, fer…

Dans l’idéal et pour un résultat optimal, cette nutrition avant une grossesse doit débuter si possible au moins trois mois avec la conception.


Nutrition et Acides foliques


L’acide folique (ou vitamine B9 ou folates) est indispensable pour éviter certaines malformations de l’embryon. Il est donc indispensable d’augmenter ses apports dans le régime par une alimentation riche et/ou par une complémentation orale.


Une nutrition carencée en acides foliques (ou folates ou vitamines B9) peut :


  • Provoquer des risques de retard de croissance de l’enfant.
  • Augmenter les malformations du tube neural du fœtus qui est la future moelle épinière.
  • Conduire à des malformations du placenta
  • Engendrer des anomalies de la circulation sanguine maternelle
  • Augmenter les risques de prématurité du bébé.

Il est donc fortement recommandé de faire très attention à sa nutrition et son régime au moins 3 mois avant la conception en supplémentant votre alimentation avec des aliments riches en folates : Levures, foies, haricots secs, germes de blé, graines de tournesol, lentilles sèches, cresson, cerfeuil, persil, cacahuètes, mâche, noix, oseille, châtaignes, épinards, ciboulette, jaune d'œuf, brie, Saint-Marcellin fromages de chèvre, noisettes, asperges, melon, laitue, endives, choux…et également de supplémenter par voie orale en demandant l’avis de son médecin , son gynécologue ou son pharmacien.


Nutrition et Calcium


En nutrition le calcium est un minéral essentiel au squelette et aux dents, mais il a aussi beaucoup d’autres fonctions. Pour bien préparer son corps à une grossesse sans carence, il est nécessaire de faire le plein de calcium, car le fœtus va avoir des besoins très importants en calcium pour constituer son squelette par exemple.

Trois mois avant la conception, il est important de respecter les recommandations du PNNS (Plan National Nutrition Santé) qui recommande trois produits laitiers par jour pour les femmes en âges de procréer.

En nutrition on trouve le calcium dans les produits laitiers, mais aussi dans certaines eaux minérales, la sardine, les amandes, le cerfeuil, la noisette, le persil frais…


Nutrition et Fer


En nutrition le fer est essentiel à la constitution de l’hémoglobine sanguine, en cas de déficit on s’expose à des risques de carences dangereuses pour la santé (fatigue, essoufflements, vertiges…). L’anémie est souvent présente pendant une grossesse. Afin d’être prémuni contre ce risque, il est souhaitable de faire le plein de fer de façon précoce dans la perspective d’une grossesse.

Comme le calcium et l’acide folique, le fer est un élément-clé pour potentialiser le bon déroulement d’une grossesse en pleine forme. Dans l’idéal, faire le plein de fer 3 mois avant la conception à l’aide de son régime.

Cap sur les aliments riches en fer comme le boudin, le foie, la viande, les fruits de mer, les œufs… sans oublier la vitamine C pour le fixer.


Nutrition et repères du PNNS


Par ailleurs, s’ajoutent à ces spécificités les recommandations du PNNS (Plan National Nutrition Santé). Il est conseillé de suivre plus rigoureusement les recommandations 3 mois avant la grossesse afin de faire le plein de carburant en vitamines et minéraux indispensables soit :


  • Les protéines : une consommation de 1 à 2 portions par jour.
  • Les produits laitiers : manger 3 produits laitiers par jour.
  • Les fruits et les légumes : consommer au moins 5 portions de fruits et de légumes par jour.
  • Les féculents : manger une portion par repas en fonction de votre appétit.
  • Les matières grasses : les consommer en petites quantités et si possible les varier.
  • Le sel et le sucre : avec modération.
  • L’eau : à volonté en fonction de sa soif.
  • Activité physique : pratiquer une activité physique au minimum 30 minutes par jour.

Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation