Nutrition et diverticules

Les diverticules sont des petits effondrements de la paroi de l’intestin, le plus souvent du côlon. Ce sont des petites poches plus ou moins profondes qui forment lorsqu’elles sont nombreuses un aspect « grappe de raisins ».

Par Laetitia Diététitienne

Généralités


Les diverticules sont des petits effondrements de la paroi de l’intestin, le plus souvent du côlon. Ce sont des petites poches plus ou moins profondes qui forment lorsqu’elles sont nombreuses un aspect « grappe de raisins ».

Les causes sont un vieillissement de la paroi digestive, la constipation chronique et le manque de consommation de fibres dans un régime et une nutrition.


Deux cas de figure :


  • La diverticulose est le nom que l’on donne à la présence dans le côlon de plusieurs diverticules qui ne sont pas douloureux et enflammés : on dit qu’ils sont asymptomatiques. On découvre souvent la diverticulose lors d’une coloscopie, qui est un examen où l’on introduit une caméra par le rectum pour examiner l’intérieur des intestins.

  • La diverticulite est la conséquence de l’inflammation des diverticules, provoquant de la fièvre et des douleurs. Elle doit être traitée rapidement, car en fonction de l’inflammation l’hospitalisation peut être nécessaire voir une intervention chirurgicale.

Nutrition et diverticules


La diverticulose : la nutrition et le régime de la diverticulose sont un régime riche en fibres ce qui permet d’éviter à la fois la formation de nouveaux diverticules et l’inflammation des diverticules déjà existants avec l’installation de la constipation. Pour se faire il faut enrichir la ration en fibres par exemple l’introduction de son de blé ou d’avoine dans un yaourt et lutter contre la constipation avec une « bonne hydratation des selles » via un volume hydrique journalier suffisant. Un régime et une nutrition riche en fibres et anti constipation sont les maîtres mots pour prévenir les diverticulites. L’élimination des akènes est fréquemment recommandée (graines de tomates, graines de fraises…) afin d’éviter qu’elles ne se logent dans le diverticule.


La diverticulite : la nutrition et le régime de la diverticulite se décomposent en trois temps :


  • Premier temps : l’élimination complète des fibres alimentaires, des épices, des graisses cuites avec l’augmentation du volume d’eau journalier. Cette phase va durer environ 3 ou 4 semaines pour « nettoyer » les intestins et favoriser la disparition de l’inflammation. Soit un régime et une nutrition sans fibres stricts.

  • Deuxième temps : sur deux semaines environ on va réintroduire progressivement dans le régime et la nutrition des fibres « molles » par exemple une pomme cuite sans peau…La réintroduction doit se faire doucement tant sur le quantitatif que sur le choix, pour réhabituer les intestins sans les irriter.

  • Troisième temps : comme pour la diverticulose on va revenir sur un régime et une nutrition riche en fibres et anti constipation pour éviter au maximum une nouvelle crise.

Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation