Constipation et rhubarbe

On parle de constipation quand le nombre de selles est inférieur à 3 par semaine, la constipation peut être occasionnelle et ponctuelle ou chronique liée à une problématique médicale.

Par Laetitia Diététitienne

Généralités


On parle de constipation quand le nombre de selles est inférieur à 3 par semaine, la constipation peut-être occasionnelle et ponctuelle ou chronique liée à une problématique médicale.

Si votre constipation perdure au-delà d’un mois ou que vous avez des symptômes comme des douleurs ou que vous remarquez du sang dans les selles, consultez votre médecin.

Pour lutter contre la constipation des laxatifs peuvent être utilisés en respectant les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien, évitez l'automédication qui peut conduire à l'aggravation du trouble.


Constipation et rhubarbe


La rhubarbe est une plante de la famille des Polygonacées. Cette plante est riche en anthraquinone comme le séné et l'aloès elle augmente le péristaltisme du côlon (ses contractions), facilitant l'évacuation des selles.


On l'utilise:


  • En gélule, seule ou associée à d'autres laxatifs.
  • En tisanes ou infusions seule ou associée à d'autres laxatifs.

Comme tous les laxatifs, elle doit être utilisée de façon ponctuelle et sur une courte période. Elle est déconseillée sans avis médical aux femmes enceintes, allaitantes ou aux personnes qui souffrent de pathologies digestives.

En revanche, l'utilisation de la rhubarbe dans les compotes ou les yaourts est à consommer de manière régulière, le fruit est excellent pour la constipation, car très riche en fibres et de plus il aide à réguler le cholestérol sanguin (fait baisser le taux de LDL cholestérol: le mauvais cholestérol).


Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation