Constipation et menstruations

La constipation n'est pas une pathologie à traiter sur le court terme (avec des laxatifs par exemple sans avis médical). Néanmoins, pour lutter efficacement et durablement une hygiène de vie avec des conseils adaptés sont indispensables.

Par Laetitia Diététitienne

Généralités


Les menstruations sont un écoulement de sang (qui ne coagule pas) et de cellules qui recouvrent la paroi de l'utérus (endomètre). Elles apparaissent à la fin d'un cycle menstruel (environ 28 jours) de la puberté jusqu'à la ménopause et durent entre 3 et 6 jours en fonction des femmes. L'absence de menstruations est un des premiers signes de grossesse.


Les menstruations ou règles provoquent des symptômes plus ou moins importants et variables selon la sensibilité individuelle de chaque femme :


  • Saute d'humeur.
  • Douleurs dans le bas ventre.
  • Augmentation de l'appétit ou à l'inverse baisse de l'appétit.
  • Diarrhée ou a contrario présence de constipation.
  • Petits œdèmes et une impression d'être « gonflée ».
  • Fatigue.
  • Etc.

La femme est plus sensible que l'homme à la constipation, les changements hormonaux sont la raison majeure de cette sensibilité.


On relève la fréquence de la constipation chez la femme à plusieurs stades de sa vie :


  • Syndrome prémenstruel.
  • Menstruations.
  • Grossesse.
  • Post ménopause.

La constipation n'est pas une pathologie à traiter sur le court terme (avec des laxatifs par exemple sans avis médical). Néanmoins, pour lutter efficacement et durablement une hygiène de vie avec des conseils adaptés est indispensable.

Constipation et menstruations

Comme pour le syndrome prémenstruel la constipation pendant les menstruations est dépendante des fluctuations hormonales, la progestérone va baisser rapidement (sauf en cas de grossesse) et avoir un effet sur les contractions musculaires digestives.

De ce fait on peut observer des phénomènes inverses : soit chez certaines femmes de la constipation soit chez d'autres des diarrhées.



Pour lutter contre cette forme de constipation passagère, des règles simples suffisent :


  • Une légère augmentation de la nutrition et du régime en fibres et en eau
  • Un massage journalier du bas ventre.
  • Une marche de 30 minutes par jour.
  • L’éviction transitoire des aliments qui constipent.

Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation