Fausse couche

Une fausse couche est la mort du fœtus entre 1 semaine de grossesse et 20 semaines de grossesse. Le terme médical pour la fausse couche est avortement spontané.

Par Laetitia Diététitienne

 

Généralités

Une fausse couche est la mort du fœtus entre 1 semaine de grossesse et 20 semaines de grossesse. Le terme médical pour la fausse couche est avortement spontané.

Les statistiques évaluent les grossesses reconnues (entre 3 semaines de grossesse et 20 semaines de grossesse) qui se terminent par une fausse couche à 15%.

Les fausses couches qui se situent entre 1 semaine de grossesse et 3 semaines de grossesse passent inaperçues le plus souvent.

Plus de 80% des fausses couches se produisent avant 20 semaines de grossesse, mais il arrive qu’elles se produisent après 20 semaines de grossesse, on les appelle les grossesses tardives.

 

Symptômes d'une fausse couche


Chez les femmes enceintes, l'un des symptômes suivants est susceptible d’indiquer une fausse couche, mais ce n’est pas toujours le cas :

  • Le plus fréquent est le saignement vaginal.
  • Faible à fortes douleurs dans le bas du dos.
  • Faible à fortes douleurs abdominales, constantes ou intermittentes.
  • Crampes abdominales, constantes ou intermittentes.
  • Légère à sévère douleur au bas du dos ou des douleurs ou crampes abdominales, constantes ou intermittentes.
  • Un caillot de sang.
  • Diminution des signes courants de la grossesse : perte de la sensibilité des seins ou des nausées.

Il est indispensable de contacter votre médecin si : vous avez des saignements ou des caillots de sang.

Est-il possible de prévenir une fausse couche?

Il y a deux types de fausses couches :

Les fausses couches sont causées par des anomalies génétiques chez le fœtus, ou il n’y a rien à faire pour les empêcher.

Les fausses couches qui ne sont pas causées par des malformations génétiques du fœtus.

Leurs nombres peuvent être réduits avec quelques conseils :

  • Prendre de l’acide folique pendant les 2 premiers mois de grossesse et si possible au moins deux mois avant la conception.
  • Limiter le stress.
  • Avoir un régime et une nutrition adaptée à la grossesse.
  • Limiter la prise de poids.
  • Ne pas fumer.
  • Ne pas boire d’alcool.
  • Ne pas prendre de drogue.
  • Limiter votre consommation de thé et de café à deux tasses par jour.
  • Ne pas prendre de médicaments sans l’autorisation de votre médecin.
  • Éviter les rayons X.
  • Éviter les maladies infectieuses.
  • Éviter les sports violents et de contacts

 

Menace de fausse couche


Si les risques de fausse couche sont grands, que vous avez des saignements, mais que la grossesse suit son cours. Les recommandations sont les suivantes :

  • Repos : pas d’activité intense, voir dans certain cas un repos au lit.
  • Arrêt des rapports sexuels
  • Une prise de médicaments hormonaux peut être prescrite.

 

Consultation médicale pour fausse couche


Le médecin confirme la fausse couche avec un examen pelvien et une échographie, si la fausse couche est confirmée plusieurs possibilités :

  • Pas de traitement si la fausse couche est terminée et que l’utérus est clair.
  • Si il reste des tissus fœtaux ou placentaires dans l’utérus : deux possibilités un traitement médicamenteux ou chirurgical par aspiration.
  • Si on est plus tard dans la grossesse et que le fœtus est mort in utéro, le médecin va déclencher le travail pour faire sortir le fœtus.

 

Après une fausse couche

Après une fausse couche il est recommandé d’attendre au moins un cycle avant de réessayer d’être enceinte.

Si vous avez des fausses couches à répétition, votre médecin fera des tests pour déterminer les causes.

Un soutien psychologique peut être nécessaire pour passer le cap de la fausse couche qui est souvent très douloureux pour le couple.


Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation