Grossesse extra utérine

La grossesse extra utérine est une mauvaise implantation de l’œuf fécondé ; au lieu de s’implanter dans l’utérus, il va s’implanter en dehors. Dans la majorité des cas la grossesse extra utérine se situe au niveau des trompes de Fallope ....

Par Lisa Diététicienne

Grossesse extra-utérine définition


La grossesse extra-utérine est une mauvaise implantation de l’œuf fécondé ; au lieu de s’implanter dans l’utérus, il va s’implanter en dehors. Dans la majorité des cas la grossesse extra-utérine se situe au niveau des trompes de Fallope (elles sont au nombre de deux et elles relient l’ovaire et l’utérus), mais aussi dans un ovaire, le col de l’utérus, la corne utérine ou encore dans la cavité abdominale.

La grossesse extra utérine n’est pas rare, environ 2% des grossesses et peut être très dangereuse, voire mortelle, si elle n’est pas diagnostiquée suffisamment tôt.

 

Grossesse extra-utérine : pourquoi ?

 

Différents facteurs peuvent provoquer une grossesse extra-utérine :

  • Une cause chirurgicale, avec une intervention sur les trompes de Fallope.
  • Une infection dans l’utérus.
  • Une Infection dans la région pelvienne.
  • Une infection des trompes de Fallope.
  • Certaines techniques de reproduction médicalement assistées.
  • Une grossesse extra-utérine antérieure augmente les probabilités d’avoir une nouvelle grossesse extra-utérine.
  • La cigarette augmente la probabilité de faire une grossesse extra-utérine.
  • Certaines pilules augmentent les risques
 

Grossesse extra-utérine : les symptômes

 

la grossesse extra-utérine provoque plusieurs symptômes :

  • Saignement vaginal.
  • Crampes.
  • Douleur constante dans le bassin.
  • Douleur pelvienne.

En cas de présence d’un de ces symptômes, il est indispensable de prévenir votre gynécologue et/ou sage-femme pour faire un bilan et écarter une éventuelle grossesse extra-utérine.

 

Grossesse extra-utérine : diagnostic

 

Le diagnostic d’une grossesse extra-utérine s’établit chez l’obstétricien qui va pratiquer :

  • Un dosage de HCG (hormone chorionique gonadotrope sécrétée dès le début de la grossesse et qui va augmenter régulièrement tout au long des semaines de grossesse) si le taux est faible en fonction de la semaine de grossesse ou qu’il a tendance à stagner il peut y avoir une suspicion de grossesse extra-utérine (sachant qu’une fausse couche a les mêmes conséquences).
  • Une échographie s’il y a absence de sac ovulaire implanté dans l’utérus à 3 semaines de grossesse ou 4 semaines de grossesse : il s’agit d’ un élément prédictif.
  • Une échographie intra vaginale qui peut permettre de détecter à elle seule une grossesse extra utérine.
  • Une cœlioscopie (ou laparoscopie) pratiquée pour éliminer tout doute d’une grossesse extra-utérine (quand le taux de HCG est stable ou faible). C’est une légère intervention qui consiste à insérer après une légère incision dans l’abdomen un petit tube muni d’une caméra et d’une lumière pour visualiser l’utérus, les trompes de Fallope, les ovaires et la cavité abdominale.

 

Grossesse extra-utérine : traitement ?

 

En cas de grossesse extra-utérine, il est indispensable d’agir vite pour éviter une hémorragie qui peut mettre en danger la vie de la femme.

Trois possibilités d’intervention et/ou traitement vont dépendre du stade de grossesse, du risque encouru et de la localisation :

  • Un traitement médicamenteux.
  • Une injection sous Laroscopie.
  • Une opération.

Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation