Constipation et Bypass

La constipation peut être de deux types occasionnelle ou chronique, on parle de constipation quand les selles sont inférieures à 3 par semaine pendant au moins une durée de 3 semaines.

Par Sylvie Diététicienne

Généralités


Le By-pass gastrique est une intervention chirurgicale qui permet d’établir un court circuit digestif. C'est une chirurgie bariatrique qui a pour but d'obtenir une perte de poids chez les patients qui souffrent d’une forte obésité (obésité morbide). Il s’agit d’une opération lourde et complexe qui comporte des risques inhérents à l’intervention, mais également des conséquences pose opératoires sur l'état de santé du patient. De ce fait, elle est très réglementée, mûrement réfléchie et assujettie à un protocole d’évaluation strict du bénéfice/ risque pour le patient (physiologique et psychologique).

La technique du By-pass permet de diminuer tant la quantité d'aliments absorbés (en réduisant la taille de l'estomac) que l'assimilation des aliments (en retirant une partie de l'intestin). L'objectif de perte de poids est de l'ordre d’environ 30 à 40kilos de moins.

La technique opératoire étant délicate lourde et invasive, les effets secondaires sont nombreux,


Les plus fréquents sont les suivants :


  • Une carence nutritionnelle nécessitant une prise en charge pour éviter les complications comme l'anémie et la fonte musculaire.
  • L'hypoglycémie pose prandiale (après le repas) avec les malaises qui en découlent.
  • Le dumping syndrome.
  • Les reflux gastro-œsophagiens.
  • La constipation.

La constipation peut être de deux types occasionnel ou chronique, on parle de constipation quand les selles sont inférieures à 3 par semaine pendant au moins une durée de 3 semaines.


Constipation et By-pass


La constipation peut être un problème sérieux après le By-pass gastrique


Elle résulte de plusieurs facteurs :


  • La diminution massive de la quantité d’aliments ingérés avec l'effet induit moins d'aliments moins de matières fécales.
  • La diminution de l'apport en fibres causée par la diminution du volume de l'estomac rendant le péristaltisme (contraction musculaire digestive) moins puissant.
  • La diminution de l'apport hydrique causée par la réduction de l'estomac et la recommandation de ne pas boire avant et pendant le repas
  • Une carence hydrique par peur des vomissements.

Pour pallier à cette constipation, la nutrition et le régime de la personne ayant subi un By-pass doivent être :


  • Enrichi en fibres en les fractionnant au cours de la journée.
  • Enrichi en liquide pris en petite quantité en veillant à ne pas boire avant et pendant les repas.
  • Supplémenté en fibres en adaptant la quantité à la fréquence des selles sous forme de son si besoin.


Par ailleurs, on incitera le patient à pratiquer au minimum une marche de 30 minutes par jour afin d’augmenter les contractions musculaires de ses intestins.


Le By-pass nécessite une prise en charge nutritionnelle considérable et individualisée pour réduire et éviter les carences causées par la malabsorption.

Certes, l’objectif de cette chirurgie est la perte de poids, mais il ne faut pas perdre de vue et dénier les conséquences graves pour la santé en cas de carences nutritionnelles.


Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation