nutrition et allaitement

L’allaitement protège l’enfant dans de nombreux domaines...

Par Laetitia Diététitienne

Généralités


L’allaitement protège l’enfant dans de nombreux domaines :


  • Une meilleure défense immunitaire avec le passage via le lait maternel des anticorps de la maman au bébé.
  • Réduction des risques allergiques, avec un lait totalement adapté à l’enfant sans allergènes
  • Renforcement des liens psychoaffectifs entre la mère et l’enfant qui vive une certaine symbiose.
  • Le début de l’éducation nutritionnelle de l’enfant, en effet le goût des aliments imprègne le goût du lait maternel. Des aliments ingérés par la mère et par conséquent variés en goût par rapport à la monotonie du lait maternisé. L’arôme des aliments consommés par la mère pendant l’allaitement va en effet influencer le goût des enfants.
  • Prévention de l’obésité, de nombreuses études ont montré la diminution du risque d’obésité chez les enfants allaités versus les enfants au lait maternisé.

Nutrition et allaitement


Les besoins de la femme allaitante sont accrus du fait de la production de lait qui va nécessite à la fois de l’énergie, mais aussi une augmentation des apports en vitamines et minéraux. Les besoins énergétiques de la femme allaitante passent de 2000Kcal (pour une femme) à 2500 – 2700kcal lors de l’allaitement.

La nutrition et le régime de la femme allaitante doivent avant tout assurer une composition adéquate de son propre lait sans oublier sa remise en forme. Pour cela il va falloir équilibrer de façon spécifique la nutrition et le régime de la femme allaitante pour combler les besoins accrus :


  • En calcium pour le bon développement du squelette et des os de l’enfant.
  • En fer pour éviter les anémies.
  • En acides gras essentiels pour la constitution des membranes cellulaires, des tissus, et le bon fonctionnement du système nerveux.
  • Les protéines pour la construction des muscles par exemple.
  • En magnésium pour le fonctionnement normal des cellules, la transmission de l'influx nerveux, la contraction des muscles et la formation des anticorps.

On propose souvent lors du régime de la femme allaitante de faire 3 repas : petit déjeuner, repas du midi, repas du soir et 1 ou 2 collations dans la journée.

Autre conseil central pour la nutrition de la femme allaitante : la ration hydrique, en effet le lait étant composé en majorité d’eau, il faut un apport suffisant pour permettre une fabrication de lait adapté au besoin de l’enfant.


Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation