Les supports du cholestérol

En nutrition les acteurs impliqués dans le métabolisme et le transport du cholestérol sont : les lipoproteines, les enzymes et les récepteurs aux lipoprotéines.

Par Laetitia Diététitienne

Généralités


En nutrition les acteurs impliqués dans le métabolisme et le transport sont :


  • Les lipoprotéines
  • Les enzymes
  • Les récepteurs aux lipoprotéines

Le cholestérol ne circule pas dans le sang de façon isolée.

Il est associé à des molécules appelées lipoprotéines qui assurent le transport sous une forme plus hydrosoluble (molécules mixte lipide protéinique, formes sous lesquels les lipides sont présents dans le sang associé aux protéines plasmiques).

Nutrition et Évolution


Le taux de cholestérol varie avec l'âge. Il baisse au cours de l'enfance et de l'adolescence, se stabilise au cours de l'âge adulte et diminue à nouveau chez le sujet âgé.

Les femmes ont, jusqu'à la ménopause moins de cholestérol que les hommes, puis la différence s'estompent, voire s'inverse


Nutrition et grandes classes de lipoprotéines


  • Les lipoprotéines de haute densité ou HDL (high density lipoprotéin)
  • Les lipoprotéines de faible densité ou LDL (low densité lipoprotéin)
  • Les lipoprotéines de très faible densité ou VLDL (very low density)
  • Les chylomicrons : les plus légères et les plus volumineuses

Toutes les lipoprotéines comprennent une partie protéique appelée apolipoprotéine qui assure l'hydrosolubilité de l'ensemble et intervient dans les interactions entre la lipoprotéine et son récepteur (ApoA, ApoB), elle permet la régulation des enzymes du métabolisme lipoprotéines.


Le HDL


En nutrition le HDL nettoie les artères telle « une centrale d'épuration », il récupère le cholestérol excédentaire pour ramener au foie ou il sera dégradé. Il est par conséquent appelé « le bon cholestérol ». C'est l'apoprotéine A1 qui caractérise le HDL. Des études épidémiologiques ont montré qu'une concentration de cholestérol HDL dans le sang diminue le risque de maladies cardio-vasculaires.


Le LDL


En nutrition le LDL est aussi appelé « mauvais cholestérol » a pour mission d'apporter le cholestérol fabriqué par le foie aux divers organes et tissus. C'est l'apoprotéine B qui caractérise le LDL.

Lorsque la concentration sanguine de cholestérol transporté par le LDL augmente trop, il se dépose au niveau de la paroi des artères et est arthérogène (comme du tarte dans les canalisations).

Son élévation est le premier facteur de risque des maladies coronariennes.

Le VLDL


En nutrition le VLDL est une lipoprotéine fabriquée par le foie qui sert au transport de triglycérides (75%) et de cholestérol


Les CHYLOMICRONS


En nutrition les Chylomicrons résultent de la transformation au niveau de l'intestin des graisses alimentaires. Le foie utilise leur cholestérol et leurs triglycérides pour synthétiser le VLDL. Secondairement, ces dernières seront pour une bonne part transformées en LDL. Une autre voie utilise des Chylomicrons et des VLDL pour produire des HDL.

IL EXISTE DES SOLUTIONS POUR PROTEGER VOTRE COEUR ET VOS ARTERES VOTRE COACH SANTE A VOTRE ECOUTE.


Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation