La constipation

En nutrition la constipation consiste à un ralentissent du transit soit quand il reste plus de 36h dans le côlon. Il existe deux types de constipation : le chronique et l'occasionnelle qui nécessite toutes les deux une prise en charge diététique.

Par Sylvie Diététicienne

Généralités


En nutrition la constipation consiste à un ralentissent du transit soit quand il reste plus de 36h dans le côlon ; en effet, les matières fécales restent en moyenne 24 à 36H avant d'être éliminée.

Deux mécanismes dans la constipation :


  • De progression c'est-à-dire que les matières fécales rencontrent des difficultés à « avancer » dans le colon.
  • D'évacuation c'est-à-dire que les matières fécales rencontrent des difficultés à « sortir » et reste bloquez dans le rectum.

Deux types de constipation


  • Constipation occasionnelle : liée à un voyage, une grossesse...
  • Constipation chronique : quand la constipation dure depuis au moins 6 mois.

Causes de la constipation


  • Le régime et nutrition trop pauvre en fibres.
  • Le régime amaigrissant ou régime minceur restrictif qui dérègle le transit.
  • Le régime protéiné.
  • Le manque d'activité physique ou de sport.
  • Le stress et l'anxiété.
  • Certains médicaments.
  • Les pathologies qui entraînent la peur d'aller aux toilettes : hémorroïdes et fistule anale par exemple.
  • Le réflexe de défécation qui se fait mal, avec une rétention de la matière fécale au lieu d'une évacuation ; une rééducation chez un kinésithérapeute peut s'avérer alors nécessaire.

Que faire pour lutter contre la constipation


  • En nutrition, un régime riche en fibres et en eau est indispensable, le régime doit être adapté au type de constipation (chronique ou occasionnelle) et aux caractéristiques du profil du patient (âge, sexe et activité).
  • En nutrition, un régime avec la limitation de certains aliments comme par le riz blanc et l'augmentation de certains autres comme les fruits secs.

La nutrition et le régime ne sont pas suffisants il faut aussi :


  • Une activité physique régulière, la marche par exemple permet de faire « descendre » les matières fécales de manière mécanique.
  • Une bonne hydratation pour permettre une hydratation des selles.
  • La mise en place de nouvelles habitudes : on doit se présenter à la selle à heure régulière, se détendre, prendre son temps et ne jamais se retenir.

Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation