Constipation et traitements

Lorsque la constipation est avérée et que les règles hygiéno-diététiques ne suffisent pas ; les traitements médicaux sont conseillés.

Par Laetitia Diététitienne

Généralités


Lorsque la constipation est avérée et que les règles hygiénodiététiques ne suffisent pas ; les traitements médicaux sont conseillés. Une consultation de médecin et/ou de pharmacien vous permettra d’avoir une prescription de laxatifs spécifiques en fonction de votre cas. La constipation est une pathologie, n’ayez pas recours à l’automédication qui peut aggraver la situation au lieu de l'améliorer.


Pour la constipation, il existe différents types de laxatifs :


  • Les mucilages.
  • Les laxatifs osmotiques.
  • Les laxatifs lubrifiants.
  • Les laxatifs stimulants.
  • Les laxatifs par voie rectale.

Constipation et mucilages


Le mode d’action : Ils vont gonfler au contact de l'eau et de ce fait rendre les selles plus volumineuses et plus épaisses. Cette augmentation de volume va distendre la paroi intestinale et provoquer l'évacuation par contraction des muscles. Ces substances végétales sont des laxatifs doux qui sont fréquemment prescrits pour la constipation.

Dans certains cas on peut constater des ballonnements, mais cet effet secondaire disparaît en général avec le temps.

Pour renforcer l’efficacité de ce traitement, il est indispensable de boire pour permettre aux mucilages de gonfler et de jouer leur rôle de laxatifs de « lest » et de favoriser l’élimination de selles.


Constipation et les laxatifs osmotiques


Le mode d’action : Les laxatifs osmotiques vont attirer l'eau dans le côlon et provoquer une augmentation du volume des selles et une évacuation par contractions musculaires.

Ce type de laxatif est à prendre de préférence le matin, et peut dans certains cas provoquer des diarrhées et des douleurs digestives.


Constipation et les laxatifs lubrifiants


Le mode d’action : Les laxatifs lubrifiants jouent le rôle de lubrifiant des selles ce qui va favoriser la descente dans l'appareil digestif et l’évacuation.


La constipation va être réduite, car les selles vont être ramollies et plus « lisses » donc plus facilement éliminable. On relève des effets indésirables spécifiques à ce type de laxatifs : le suintement anal et la malabsorption de quelques vitamines (A, D, E et K) .


Constipation et les laxatifs stimulants


Le mode d’action : Les laxatifs stimulants vont irriter la paroi intestinale qui va réagir et créer des contractions qui vont permettre l’élimination des selles.


Ce type de laxatifs doit être utilisé ponctuellement et sur une petite durée, car ils sont irritants pour l'appareil digestif.


Constipation et les laxatifs par voie rectale


Le mode d’action : Les laxatifs par voie rectale vont avoir une action directe sur le volume de selles localisé dans l'ampoule rectale (juste au-dessus de l'anus).


L'action va être lubrifiante en augmentant le volume des selles, elle est rapide entre 15 et 20 minutes suivant l'introduction. En fonction du type de laxatif par voie rectale, certains peuvent être irritants donc ils sont à utiliser avec modération.


Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation