Constipation et Sénior

Avec l'âge la constipation à tendance a être de plus en plus fréquente et de plus en plus forte. La constipation touche plus les femmes que les hommes car le système hormonal est perturbé après la ménopause.

Par Laetitia Diététitienne

Constipation et généralités


Avec l'âge la constipation à tendance a être de plus en plus fréquente et de plus en plus forte. La constipation touche plus les femmes que les hommes, car le système hormonal est perturbé après la ménopause.

On parle de constipation lorsque la fréquence des selles est inférieure à 3 selles par semaine, et qu’elles ont une consistance dure et qu’elles sont difficiles à évacuer.


Constipation des seniors : les causes


La constipation des seniors peut être causée par un ou plusieurs facteurs :


  • La sédentarité : avec l'âge l'activité à tendance à diminuer ce qui ralentit le péristaltisme et l’évacuation des selles.
  • Le manque d'hydratation : en avançant en âge en particulier après 70 ans la sensation de soif a tendance à diminuer avec pour conséquence la sécheresse des selles liée au manque d'eau.
  • Le manque de fibres : avec les années la dentition des séniors a tendance à se détériorer et le régime est souvent moins riche en fibres ce qui peut provoquer une diminution du volume des selles et la constipation qui en découle.
  • L’excès de médicaments liés à des polypathologies peut provoquer des troubles digestifs.
  • La diminution des muscles de la ceinture abdominale favorise moins l'expulsion des selles.
  • L’excès de laxatifs : avec les années l’utilisation excessive de laxatifs peut entraîner un cercle vicieux et majorer la constipation.
  • Si le sénior est en maison de retraite ou hospitalisé le changement de lieu et le manque d'intimité peut favoriser la constipation.

Ces causes ne sont pas exhaustives certaines pathologies par exemple peuvent conduire également à des troubles digestifs.


Constipation : les solutions


Pour lutter contre la constipation des seniors, une nutrition et un régime spécifiques et personnalisés doivent être mis en place en fonction de la fréquence des selles et des pathologies associées.


A titre d’exemples, les solutions suivantes peuvent être adoptées :


  • L'augmentation de l'activité physique avec si possible une petite marche par jour pour favoriser le péristaltisme.
  • L'augmentation de la ration en fibres en favorisant les céréales complètes et les fruits et légumes crus si le système digestif le permet (pathologies digestives).
  • L'augmentation de la ration hydrique avec une hydratation régulière en eau par exemple ou autres liquides (tisanes, jus de fruits, lait...).
  • Rééduquer le transit en respectant le rythme de chacun et en prenant le temps nécessaire.
  • L'utilisation de traitements comme les laxatifs ou les lavements sous prescription et contrôle médical, mais ne pas avoir recours à l’automédication elle peut s’avérer non adaptée et aggraver la situation sur le long terme.

Découvrez nos programmes de suivi alimentaire

Suivi de grossesse Perte de poids Baisse du cholésterol Fin de la constipation